OPCVM : Qu’est-ce que c’est ?

opcvm

Les OPCVM ne sont pas très connus de tout le monde, surtout des investisseurs particuliers. Quel est ce type de placement et en quoi peut-il vous être utile ? Découvrez pourquoi il est important de connaitre ce fonds d’investissement et ce qu’il représente.

Définition d’un OPCVM

De par sa définition complète, l’OPCVM ou Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières est considéré comme un fonds d’investissement qui joue un rôle d’intermédiaire financier et offre aux personnes y ayant souscrit la possibilité d’investir sur différents marchés financiers.

Le souscripteur investit donc dans une partie du fonds, et la gestion des actifs est réalisée par le gérant du fonds lui-même : c’est de la gestion collective.

Le but de ce fonds de placement est d’avoir un cadre de risque défini ; et dans le même temps de dégager de la performance. Cependant, la gestion est confiée à une société de gestion qui en échange de ses services va facturer divers frais comme les frais de surperformance, les frais d’entrée et de sortie, les frais de gestion,…

Ce point est très important, car vous devez comprendre qu’il y a un prix à payer en échange de l’expertise et du savoir-faire du professionnel à qui la délégation de la gestion est confiée pour influer sur les rendements.

Par ailleurs, il faut dire que les OPCVM sont gérés par des sociétés de gestion indépendante telles que La Compagnie Financière Edmond de Rothschild, Camignac gestion… ou par des filiales de grands groupes comme Crédit Agricole Asset Management, AXA Investment Managers,…

SICAV ou FCP

En matière d’OPCVM, on en distingue de deux types : le SICAV et le FCP. Les SICAV sont des Sociétés d’Investissement à Capital Variable et les FCP des Fonds Communs de Placement.

Une SICAV est une société anonyme ayant un actionnaire majoritaire qui est la société de gestion et dont le but est d’émettre des actions. Les propriétaires de SICAV sont des actionnaires.

Les FCP par contre sont des copropriétés de valeurs immobilières qui émettent des parts. Les personnes acquéreurs de FCP sont appelées des porteurs de parts. Mentionnons tout de même que le SICAV et le FCP ont à peu près le même fonctionnement.

La grande différence entre ces deux types d’OPCVM est d’ordre juridique. En effet, le capital minimum pour établir une SICAV est de 7,5 millions d’euros, tandis qu’il n’est que de 400.000 euros pour un FCP.

investissement sicav

Les différentes catégories d’OPCVM

En plus des deux grands types d’OPCVM, vous devez savoir qu’il y en existe aussi de différentes catégories. Cette classification est faite en fonction de la nature des produits financiers dans lesquels ils sont investis.

Parmi ces catégories, on peut citer :

  • les OPCVM monétaires;
  • les OPCVM obligataires;
  • les OPCVM alternatifs;
  • les OPCVM diversifiés;
  • les OPCVM actions;
  • les OPCVM à formule.

Avantages des OPCVM

Les OPCVM offrent deux principaux avantages : la diversification à moindre coût et la gestion professionnelle.

équipe opcvm

La diversification à moindre coût est très utile pour les investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille avec un capital réduit, car avec une centaine ou quelques milliers d’euros, il n’est pas conseillé d’investir en direct sur le marché obligataire ou celui des actions, à cause des prix parfois très élevés.

Or, en investissant dans une part de fonds aux côtés d’autres investisseurs, vous pourrez vous positionner sur une large diversité d’actifs ; et cela, même avec un capital de départ restreint.

L’avantage de la gestion professionnelle qu’offrent les OPCVM est qu’elle permet d’avoir accès à un gérant professionnel et à toute son équipe. Ces derniers feront tout le travail de sélection des titres et actifs financiers à votre place. Ils sont également chargés de la vente et de l’achat de ces derniers. Cela est une aide précieuse pour les novices ou pour les personnes qui n’ont pas le temps de le faire par elle-même.

Articles en relation

Leave a Comment