Végétalisation des milieux urbains : une bonne solution pour s’adapter aux changements climatiques ?

vegetalisation-milieu-urbain

L’urbanisation de la planète à travers l’artificialisation de la terre a généré de nombreux changements climatiques. Pour faire face à ces problèmes, il urge de trouver des solutions adéquates. D’après plusieurs professionnels interrogés, la végétalisation de l’espace urbain apparaît comme la meilleure solution pour faire face à ces situations. En quoi la végétalisation des terres urbaines contribue-t-elle à atténuer les effets induits par les changements climatiques ? Éléments de réponse ici.

La végétalisation en ville, une stratégie de régulation de la température en milieu urbain

Aujourd’hui, les problèmes environnementaux restent au cœur des préoccupations des dirigeants nationaux et internationaux. De plus, l’échauffement climatique atteint souvent des seuils imprévisibles malgré les moyens technologiques utilisés par les météorologues.

La principale cause de ce phénomène est l’urbanisation au moyen de l’artificialisation à outrance des espaces. En France par exemple, plus de 20 000 hectares d’espaces sont artificialisés par an. Les raisons sont multiples : construction de nouveaux logements, extension d’espaces de loisir, ajout de mobilier urbain

C’est bien connu de tous, l’arbre génère de l’oxygène et absorbe le dioxyde de carbone. Le dioxyde de carbone, source de la chaleur et des mauvaises odeurs, a pour source les êtres vivants d’origine animale.

En fait, chaque fois que nous respirons, nous rejetons du dioxyde de carbone dans la nature. C’est pareil pour toute espèce d’origine animale. Tant que ce gaz toxique n’est pas absorbé, son taux monte. La montée du taux de cette molécule provoque le réchauffement de la planète.

Les végétaux sont donc les merveilles de la nature parce que naturellement, ils absorbent ce dioxyde de carbone, un déchet issu de la respiration le jour. Quant à la respiration des végétaux, cela se passe la nuit en absence du soleil donc de toute lumière. Puisque sans la lumière, le dioxyde ne peut produire de grands effets.

Végétaliser les terres, c’est réguler la température terrestre donc combattre le réchauffement climatique. Car les végétaux à eux seuls produisent de l’oxygène et absorbent le dioxyde de carbone.

parc dans la ville

La végétalisation urbaine enrichit la biodiversité en ville

Il n’est pas rare aujourd’hui de retrouver à l’intérieur de nos logements des insectes bizarres, des araignées et certains reptiles dont on ignore la provenance. Chaque espèce a droit de cité. Ces différents animaux que vous rencontrez parfois dans vos logements ont eux aussi le droit d’exister. Leurs résidences se trouvent naturellement dans les végétations, sur les arbres, dans les herbes, etc. comme cet écosystème est détruit, ils cherchent de refuge, d’où ils se retrouvent chez vous.

Aussi l’artificialisation de l’espace fait-elle disparaître certaines espèces qui pourtant sont très utiles à l’humanité. Si dans votre jardin les plantes peinent à fleurir, c’est par manque d’insecte qui facilite la pollinisation. Qu’on ne s’étonne pas que notre espace se résume à quelques oiseaux qui piaillent au firmament sans avoir même où se poser. Quand on végétalise les espaces, on crée cette biodiversité sans s’en rendre compte.

Il faut aussi noter que les végétaux favorisent la pluie et leur absence crée la rareté des pluies qui est très précieuse pour nos cultures.

La végétalisation, un besoin inhérent à la survie humaine

Pour sauver notre planète, donc notre vie, il importe de revitaliser la nature. Surtout, faire entrer la nature dans les milieux urbains. Car les végétaux rendent viable notre milieu de vie et nous éloignent des risques de changements climatiques.

La richesse de la biodiversité qu’ils induisent fournit de nombreux services dont nous dépendons pour notre santé et notre confort. L’observation de la biodiversité si elle est vraiment riche, est la source d’inspiration philosophique et donc le début de la découverte scientifique. En milieu urbain, l’existence de la biodiversité garantit le bien-être moral et sanitaire aux citoyens.

Toute politique de végétalisation en ville doit être encouragée. Pour atténuer les effets des changements climatiques, il faut verdir tout espace vide. L’heure n’est plus aux bitumes des espaces, car avec vos petits jardins, vous parvenez à réduire la chaleur autour et l’intérieur de vos logements.

Pour aider la ville de Paris à échapper à cette catastrophe qui pointe à l’horizon, il est créé la plateforme « végétalisons Paris ». Cette plateforme est dédiée à toute personne ayant pour ambition de se saisir de l’espace public et de participer à la végétalisation de la ville.

damien-urbaccess

Ancien comptable, Damien est aujourd’hui rédacteur web indépendant depuis 2019. Damien collabore avec plusieurs medias spécialisés dans l’économie et la finance et distille ses conseils et analyses avec pédagogie.

Articles en relation

Leave a Comment