Faire un crédit à la consommation sans justificatif : est-ce possible ?

prêt sans justificatif

On distingue deux sortes de crédit : les crédits à la consommation et les crédits immobiliers. Les crédits à la consommation visent à aider le bénéficiaire à réaliser des projets ou à satisfaire des impératifs de trésorerie. Généralement, les organismes de financement demandent des garanties avant d’accorder un crédit. Mais est-il possible de demander un crédit sans justificatifs ?

Les garanties demandées pour un crédit plus classique

Les garanties visent à permettre un remboursement d’une dette en cas de problème de paiement. On a comme garanties : le nantissement ou gage, le cautionnement, l’assurance de prêt.

Le gage ou nantissement

Exigé la plupart du temps par les institutions financières pour assurer le remboursement des dettes, le gage ou nantissement permet à l’emprunteur de se servir d’un de ses biens comme garantie. Dès l’instant ou un bien est mis en gage, l’emprunteur n’est plus en capacité de le vendre sans l’accord de l’organisme créditeur.

Cette situation persistera jusqu’à ce que le crédit soit payé dans son intégralité. Par contre, si l’emprunteur est dans l’incapacité totale de rembourser sa dette, l’organisme prêteur peut saisir le bien et le vendre.

Dans le cas où le bien mis en gage est un placement financier comme des actions ou un contrat d’assurance-vie, on parle de nantissement.

Le cautionnement

Le cautionnement est un contrat par lequel une personne physique ou morale s’engage à prendre en charge et à rembourser un crédit en cas de défaillance de l’emprunteur. Cela peut-être un proche si c’est une personne physique ou dans le cas de la personne morale, un organisme de cautionnement.

Par ailleurs, il existe deux types de cautionnement : la caution simple et la caution solidaire.

Lorsqu’il s’agit d’une caution simple, l’organisme créditeur doit se tourner dans un premier temps vers l’emprunteur. Ce n’est que si ce dernier n’est pas en mesure de s’acquitter de sa dette que le prêteur se tournera vers la personne caution afin que celui-ci rembourse les échéances.

La caution solidaire implique que s’il y a incident de paiement, le prêteur peut choisir de se tourner soit vers l’emprunteur soit vers la personne caution pour le remboursement.

L’assurance de prêt

Ce type de garantie n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé surtout lorsque le montant du crédit est important. L’assurance de prêt permet de couvrir les problèmes de paiement d’une dette suite à des évènements malheureux comme : le décès, l’invalidité permanente, l’incapacité temporaire totale de travail, la perte totale et irréversible d’autonomie.

Ainsi, c’est l’assureur qui se chargera d’assurer le remboursement de la dette. Une assurance perte d’emploi peut aussi servir dans ce cas, car elle garantira le remboursement de la dette sauf faute grave, démission ou fin de CDD de l’emprunteur.

Principe et conditions d’obtention d’un crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est un type de crédit que les institutions financières accordent uniquement aux particuliers pour financer l’achat de tout type de bien à la consommation exception faite aux biens immobiliers. Il existe deux formes de crédits de consommation : le crédit affecté à l’achat et le crédit non affecté.

En ce qui concerne le crédit affecté, le contrat du prêt est lié à l’acquisition du bien. De fait, une annulation de l’achat du bien entraîne la résiliation du contrat. Le crédit non affecté par contre ne nécessite aucun justificatif d’achat ou de dépense. Le crédit peut donc être dépensé selon les désirs du client. La durée minimum pour rembourser ce crédit varie entre 3 mois et 5-7 ans.

Pour soumettre une demande à ce prêt, votre dossier devra contenir :

  • un justificatif d’emploi stable ;
  • une preuve sur votre bonne capacité d’épargne ;
  • une preuve attestant que vous percevez une rémunération régulière ou disposez d’une autre source de ressources régulières ;
  • un document de non-accumulation de dettes ;
  • un document prouvant votre bon comportement financier ;
  • une preuve de non-fichage à la Banque de France.

Les différentes possibilités de crédits sans justificatifs

Il existe deux types de crédits sans justificatifs : le prêt personnel et le crédit renouvelable.

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un crédit amortissable. Avec cette option de crédit, toutes les informations contenues dans le contrat sont connues à l’avance par l’emprunteur et celles-ci ne changent pas sur toute la durée du prêt. Les informations dont il est question sont : le taux d’intérêt, la durée de remboursement, le montant des mensualités et leur composition.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est différent sur certains points du prêt personnel. En effet, la durée de remboursement peut varier selon le montant prêté. Par ailleurs, les mensualités ne sont pas fixes durant le contrat. Cela est dû au fait que le crédit renouvelable est plus une réserve de fonds mise à disposition de l’emprunteur que celui-ci peut utiliser selon son bon vouloir.

Il n’est donc pas obligé de se servir de la somme en une fois. De plus, le capital qui lui est octroyé se reconstitue au fur et à mesure que ce dernier paye ses mensualités. Une carte de crédit renouvelable est même disponible pour ce type de crédit.

Pourquoi opter pour un crédit sans justificatif ?

Le crédit sans justificatif présente des avantages non-négligeables.

  • Plus facile et rapide à obtenir : comparativement au crédit affecté, les organismes offrent un accès plus facile au crédit sans justificatif. Tant que les conditions de prêt sont remplies, le créditeur n’aura pas de mal à accorder le prêt et ceci, dans les plus brefs délais.
  • La liberté dans l’utilisation de votre argent : en optant pour un crédit sans justificatif, vous bénéficiez d’une plus grande liberté, car vous n’avez pas à justifier vos achats et n’avez aucun compte à rendre sur vos dépenses.

Articles en relation

Leave a Comment