Combien d’heures CPF pour passer son permis de conduire ?

formation permis de conduire

Le permis de conduire est une obligation pour tout conducteur de voiture qui souhaite circuler sur les routes françaises. Il peut également jouer un rôle primordial dans votre carrière professionnelle. De nombreux employeurs l’exigent d’ailleurs lors des recrutements. Vous pouvez choisir de financer la formation à la conduite à vos propres frais ou mieux utiliser vos crédits CPF.

Mais il faut d’abord détenir un certain nombre d’heures pour prétendre à cette formation ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que le CPF ?

Avant de fournir les détails sur le nombre d’heures nécessaire pour financer la formation à la conduite avec le CPF, il convient de savoir ce dont il s’agit. Le CPF désigne le Compte Personnel de Formation. Il s’agit d’un dispositif de cumul de cotisation créé en 2014 par le gouvernement et ouvert à tous les salariés. Il leur permet de financer des formations parmi lesquelles se trouve aussi la conduite.

Le principe du CPF est assez simple. Les salariés qui bénéficient de ce dispositif cumulent des points sur un compte de formation pour chaque heure qu’ils travaillent. Autrefois, ces points étaient crédités en heures de formation. Mais depuis 2019, ils sont comptabilisés en euro. Les salariés qui en bénéficient ont donc une vue plus claire du montant dont ils disposent et savent clairement quelle formation financer.

Financer la formation à la conduite avec le CPF ?

La formation pour l’obtention du permis de conduire fait partie de celles que vous pouvez financer avec le CPF. Mais pour cela, il faudra avant tout réunir un certain nombre d’heures. Avec les points CPF qui sont désormais comptabilisés en euros, le problème ne se pose plus. Il suffit de connaitre à combien équivaut une heure avec le CPF et de le faire correspondre au coût défini par votre auto-école pour l’obtention du permis.

Avec le CPF, chaque travailleur bénéficie de 24 h de formation par an. La valorisation exacte d’une heure au CPF varie selon l’OCPA dont dépend la structure dans laquelle vous travaillez. Elles sont néanmoins évaluées le plus souvent à hauteur de 15 euros environ. Si vous disposez par exemple de 24 h au CPF, cela équivaut à 360 euros.

Si vous prévoyez ainsi de prendre 20 heures de conduite facturées à 40 euros l’euro, le montant total de votre formation sera de 800 euros. Vos points CPF couvriront donc les 360 euros. Il restera 440 euros que vous aurez à débourser de votre portefeuille personnel pour financer l formation. Par ailleurs, certains salariés arrivent à cumuler jusqu’à 500 euros par année et peuvent avoir jusqu’à 5000 euros maximum dans leur compte CPF. Avec un tel montant, il devient plus facile de financer ses cours de conduite.

Combien d’heures CPF faut-il pour obtenir son permis de conduire ?

examen permis de conduire cpf

Pour financer des cours de conduite avec son compte CPF, il va falloir suivre un certain nombre de formations avec votre auto-école. La durée de formation disponible dépend principalement du montant défini par le centre de formation nombre et de point que vous avez cumulé dans votre compte.

Pour obtenir un permis de conduire, l’État exige à chaque salarié un minimum de 20 h de formation. Il s’agit en réalité d’une fourchette de temps définie pour s’assurer que l’apprenant moyen ait acquis les compétences et l’aptitude nécessaire pour maîtriser la conduite. Mais pour l’obtention d’un permis en bonne et due forme, vous aurez besoin d’au moins 35 h en moyenne. Le volume d’heure nécessaire pour avoir son permis dépend néanmoins des exigences de l’établissement agréé, mais aussi des compétences et de l’expérience de l’apprenant au volant.

Comment faire pour passer son permis avec le CPF ?

Pour passer un permis de conduire avec son CPF, il faut avant tout effectuer quelques démarches. Celles-ci varient principalement en fonction de votre statut. Ainsi pour :

Un salarié du public

Il faut se référer à son employeur. Celui-ci doit ainsi soumettre sa demande à la hiérarchie. Après validation, les fonds nécessaires au financement de son permis de conduire seront ainsi débloqués et il pourra commencer la formation.

Un travailleur du privé

Contrairement au salarié du public, le travailleur du privé dispose librement de ses droits. Il réalise toutes les démarches nécessaires en bénéficiant de l’aide de son auto-école. Il est néanmoins judicieux pour lui de vérifier en amont le nombre d’heures qu’il a cumulé ainsi que le montant dont il bénéficie. Il peut aussi demander à son employeur de suivre ses heures de formation sur ses heures de travail, surtout si cela améliore ses compétences dans l’entreprise.

Le demandeur d’emploi

Si vous êtes demandeur de travail, cela ne veut pas dire que vous ne disposez pas de CPF. Votre compte reste ouvert et vous pouvez toujours disposer des points que vous avez autrefois cumulés. Tout ce que vous avez à faire est de faire une demande auprès d’un conseiller Pôle Emploi. Celui-ci se chargera de valider votre dossier pour vous permettre de financer votre projet.

damien-urbaccess

Ancien comptable, Damien est aujourd’hui rédacteur web indépendant depuis 2019. Damien collabore avec plusieurs medias spécialisés dans l’économie et la finance et distille ses conseils et analyses avec pédagogie.

Articles en relation

Leave a Comment